Elea Laureen, Soupir d'une Plume de Lyre

Elea Laureen, Soupir d'une Plume de Lyre

Chant cruel

Chant cruel.jpg

 

 

De sa beauté cristalline

On l'appelle Ondine

La jolie sirène se faufile

A travers les coraux fragiles

~*~

La lumière du soleil scintille

Sous son reflet, l'eau brille

~*~

Mais la gracieuse enchanteresse

Vit là, dans ce monde de richesses

Ses longs cheveux d'algues nacrées

Ondulent au gré du courant iodé

~*~

Cette créature étrange et imaginaire

Ensorcelle marins, pirates et corsaires

Fille de Dieu, cette divinité marine

Surprenante, nous accoquine

~*~

Depuis bien des années, entre mythe et réalité

Son charme éblouit et son aura fascine

Elle fait partie de cet univers mystérieux

Quand ses ondes lui confèrent son côté dangereux

~*~

D'abord, elle se montre vierge innocente

Pour devenir femme fatale envoûtante

C'est une beauté libre et attirante

Mais, dépourvue d'âme, gare aux imprudents !

~*~

Car pour obtenir ce bien si précieux

C'est de leur chant subjuguant si mélodieux

Qu'elle capture les envieux, emportés à leur perte

Au fond des océans, corps et âmes inertes

 

 ~*~

 

~~~

02.12.15 (C) Elea Laureen

Tous droits réservés

 

Image du Net



11/03/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres