Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

A trop te penser !

567149a0e2d689d3c2532a98be319e21

 

 

Les jours passent et ton absence me pèse
Pas un jour sans que mes larmes ne coulent
Cette symphonie au fil des heures me blesse
J'ai l'impression que mon monde s'écroule



Pourtant je sais que la vie doit continuer
Qu'il faut avancer malgré cette tristesse
Qu'on ne vit pas avec les morts et le passé
Mais comment veux tu que j'encaisse ?



Je suis un oiseau blessé
Tombé du nid, orphelin
Je ne peux dès lors plus voler
Les ailes brisées pour d'autres lendemains



Tu m'as laissée en total désarroi
Devant ce départ précipité et imprévu
Je ne peux plus faire un seul pas
Je suis constamment à l'affût



D'un signe, d'un message de toi
Je te supplie de venir dans mes rêves
Chaque soir, chaque nuit, je larmoie
J'ai besoin de réponses à ce qui me crève



Je sais que ta route a trouvé le St Graal
Et que je devrai me réjouir pour vous
Mais je cherche en vain cette étoile
Qui me redonnera définitivement goût



Au sourire et à la joie d'exister
Me rappelant combien tu savais apprécier
La sérénité de chaque instant de magie
Et l'exquise beauté de l'amour et de la vie


•★•

 

"L'absence est un gouffre au bord duquel on se tient, vacillant.
Rien ne sert de crier, car la voix revient en écho.
Le vide est si profond qu'il résume le monde.
Et il nous semble n'avoir d'autre choix que de nous y jeter."


~ Thierry Cohen ~


LD © Elea Laureen
Poème dédié à mon papa poète
Texte protégé
DPP 8664-44137
Image du Net

 

 

 

 

 



12/04/2021
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres