Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

Innocence Déjouée

 

Volet II 

🎼 Cliquez sur la musique en bas de page avant de commencer la lecture

 

Innocence déjouée

 

On dit souvent que la vie est belle mais derrière le soleil se cache de nombreux croque-mitaines ! Des êtres nauséeux, des âmes perverties qui aiment la lumière et sortent de leur tanière à la vue d'une simple lueur. C'est un jeu qu'ils maîtrisent du moment qu'ils vous nuisent ...
 
Mais quand on est enfant, on a cette insouciance qui rend les jours heureux et le soleil joyeux ...  Comment imaginer les ombres de couloirs, comment seulement penser ce qui vit dans le noir ?  Ce ne sont pas des fantômes mais bien des êtres vivants dont l'âme vibre face aux sourires insouciants et dont les intentions sont malveillantes et vous poursuivent, incessantes !
 
Dans cette obscurité, à l'abri des regards, il y a de sombres secrets restés dans les placards.  Avez-vous une idée des dégâts que cela peut faire ? Mais pour savoir vraiment, il faut avoir respirer le même air que ces démons de l'ombre ! 
 
D'aucuns diront, la fillette l'a inventé, car on sait que les enfants aiment raconter. Ou encore qu'elle a rêvé ... Mais peut-être que ces gens ne veulent pas savoir ou sans doute qu'eux-mêmes préfèrent ignorer l'histoire ! 
 
Dans la nuit noire, elle pleure durant de longues heures.  Seule, elle sanglote en silence face à cette souffrance. On évitera d'en parler, après tout ce n'est pas grave ! Petite fille oubliera avec le temps, tout passe ! Pourtant, il reviendra souvent dans le brouillard de ses cauchemars lui rappeler encore qu'il repassera plus tard !
 
Les années se sont écoulées mais elle reste marquée ... La belle adolescente aux longs cheveux frisottants et aux yeux verts pétillants n'a rien oublié des ces croque-mitaines.
 
Un jour, pourtant elle tourne le dos et face à la fenêtre, elle crie de tout son être, quand il l'attrape encore... Mais elle ne se laisse pas faire, l'envoie bouler par terre ! Ce sera la dernière fois, mais elle n'effacera pas l'image de ce jour-là ! 
 
Dans sa fragilité, elle est femme blessée. On dit qu'elle est jolie, y a comm' un brin d'ironie au fond de l'infamie qu'elle ressent, elle, se sent salie ! 
 
Elle travaille désormais et a un fiancé mais la belle est comme le miel, les hommes lui tournent autour. Et certains sont très lourds ! Faut-il croire que la vie ne lui réserve que ça ? Du miel et des abeilles, alors elle se renferme et devient silencieuse. Elle vit dans une bulle comme pour se préserver et dans un préambule elle cache tous ses secrets... 
 
Enfin, elle est mariée a eu de beaux enfants, elle semble enfin comblée mais c'est trop vite parler ! Car les sombres souvenirs sont comme des cicatrices qui se réveillent à feu au choc d'un séisme. 
 
Le mauvais sort s'acharne, la voilà harcelée par l'un de ses supérieurs, les brisures sont profondes, la peur alors l'inonde, elle broie du noir et se noie dans l'immonde. 
 
Comme si d'un coup, on avait armé ce bouton rouge, expédiant la jolie poupée de chiffons à nouveau au fond de son placard là où vivent les ordures. Les illusions perdues devenant bien officielles. Elle se retrouve désormais au fond du tunnel. 
 
Un tunnel sombre et froid qu'elle avait déjà côtoyé, il y a bien des années. Là où les âmes damnées errent sans savoir où aller... C'est un retour en arrière, bien amer, qui la ramène 25 ans plus tôt. Croque-mitaine te revoilà ! Mais pourquoi ?
 
La dépression durera un an, peut-être plus ! Des mois où elle restera au fond de l'entonnoir, là où les ombres l'appellent. Difficile de vouloir retrouver le monde réel, quand plus rien ne vaut la peine... Les souffrances cueillies à fleur de peau ne sont plus seulement morales mais physiques, la maladie chronique s'installe doucement, insidieusement ...
 
Elle restera des mois au bord du précipice, en va et vient, à se demander si le saut de l'ange n'est pas la meilleure solution ! Rejoindre des parents qui l'ont quittés dans l'année, des peines supplémentaires, qui surajoutées l'enfoncent davantage ... La grande momie noire en toge surannée s'était rappelée à ses bons souvenirs ...
 
Mais son mari et ses filles la retiendront sans le savoir, car l'amour est plus fort que tout ! L'amour est le lien unique entre le ciel et la terre, il est l'universelle flamme ... Et son cœur brûle d'amour pour ceux qui l'entourent.  Comment peut-elle abandonner alors qu'ils l'ont toujours aidée ?
 
Comme un messager du cœur, petit papillon venu se poser sur son âme, a su lui transmettre cette énergie vitale et ce regain élémentaire de poussière d'étoiles ...  Cette lumière venue d'ailleurs, qu'elle avait déjà connue tout bébé, a ranimé cette flamme éternelle qui s'était éteinte en elle. Si ce n'était pas un signe, alors qu'était-ce ?
 
Non, elle n'est pas morte, elle dort paisiblement ! Comme l'elfe blanche, son corps se régénère, dans son sommeil, de cette lumière pure et claire. Elle est enfin apaisée loin de ces sombres pensées.
 
Mais le combat n'est pas terminé.  Si elle a retrouvé la lumière, elle doit désormais combattre ses démons... Un nouveau défi l'attend !
 
 
"Le mal vous ronge tant que vous le laissez faire,
il grignote chaque instant de votre vie éphémère,
combattez-le de votre éternelle lumière
car l'espoir reste prospère"
 
•★•
 
© Elea Laureen
Tous droits réservés
DPP 8612-43874
 

Audiomachine - Most Ardently

 



10/03/2021
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres