SOUPIR D'UNE PLUME DE LYRE ~ POESIE SENSITIVE ~ ELEA LAUREEN

SOUPIR D'UNE PLUME DE LYRE ~ POESIE SENSITIVE ~ ELEA LAUREEN

Maladies Chroniques et Douleurs

🕑6'
Syndrome myofascial douloureux ; Fibrosite ; Fibromyosite

Capture d’écran 2023-05-31 164447

Association Hyssopus cliquez sur l'image

La fibromyalgie se caractérise par ;
Des douleurs diffuses des tissus mous
Une sensibilité musculaire
Des troubles de la mémoire et de l'humeur
Des troubles du sommeil
Une fatigue chronique
Nébulosité mentale, difficultés de concentration
Une raideur matinale
Des migraines ou céphalées de tension
Des cystites, un syndrome du colon irritable

 

La plupart des personnes ressentent des courbatures généralisées, une raideur et des douleurs pouvant toucher tous les tissus mous (muscles, tendons, ligaments) du corps, du cou aux pieds. Les symptômes peuvent survenir de façon régulière (par poussées) ou quasi permanente (chroniques).

La douleur peut être intense. Elle s’aggrave généralement avec la fatigue, la tension ou après une sollicitation excessive. Des régions spécifiques du muscle sont souvent sensibles lorsqu’une pression ferme est exercée. Ces régions sont appelées « points sensibles ». Lors des poussées, des contractions ou des spasmes musculaires peuvent survenir. La spasmophilie est bien souvent associée. Nombre des personnes touchées dorment mal, sont angoissées et parfois déprimées ou tendues.

Bon nombre des personnes affectées ont une personnalité perfectionniste ou de type A. La fibromyalgie n’est pas dangereuse ni potentiellement mortelle. Néanmoins, la persistance des symptômes peut être très épuisante. 7 fois plus fréquente chez les femmes mais peut également concerner des hommes, des enfants et des adolescents.

Diagnostiquée en 2005 après 5 années d'errance, je suis allée de traitements en traitements jusqu'à la morphine, malade comme un chien et incapable de rien ! Jusqu'à ce que je décide d'arrêter certains médicaments très mauvais pour la santé dont la codéine et la morphine ... J'ai essayé d'apprivoiser cette "sournoise" un peu chaque jour même si parfois les pensées étaient bien sombres !  Un combat à fleur de peau et souvent la tête sous l'eau mais toujours avec l'espoir de ne plus laisser cette invasive prendre les rênes et guider ma vie ! Garder le sourire ...

Le plus dur étant de s'entendre dire que tout est dans la tête ou que vous avez l'air bien alors que vous avez passé une nuit d'horreur et que la douleur vous ronge ! Car oui cette maladie ne se voit pas, c'est ce qu'on appelle une maladie invisible ...

 

683ccceb773de3aef8f1ecb82ae00813

 

 

📋Guide Fibromyalgie

 


DOULEURS NEUROPATHIQUES

10 années plus tard, j'ai commencé à faire des crises de névralgies d'Arnold, névralgies cervico-brachiales. Ces douleurs pénibles m'empêchaient de dormir ... Je suis donc allée voir une neurologue !
Examens réalisés, l'IRM a révélé une maladie de la substance blanche du cerveau et les tests une  spasmophilie et des douleurs neuropathiques.

Capture d’écran 2023-05-31 173102

Cliquez sur l'image pour découvrir ...

📋Guide douleur neuropathique


ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE

Capture d’écran 2023-05-31 180451

Cliquez sur l'image, pour découvrir

Dans la foulée, ce sont déclenchées les myalgies de la face, insupportables, qui m'obligeaient à m'absenter régulièrement de mon travail. A raison de 2 crises par jour, 3 jours par semaine !
Ces crises, au final, m'ont imposé l'arrêt total de mes activités ...
Toutes ces douleurs sont toujours là mais fluctuent avec le stress, les efforts, le temps, les saisons, la fatigue ...

 

 

20171027_114119

 

Une crise migraineuse commence presque toujours subitement et peut débuter par une congestion nasale et un écoulement aqueux d’une narine.
Ces symptômes sont suivis d’une douleur intense, du même côté de la tête, qui s’étend autour de l’œil. La douleur atteint un pic en intensité en quelques minutes et dure en général de 30 minutes à 1 heure 30. et peut se répéter dans la journée.
La douleur peut se manifester pendant le sommeil et réveiller la personne.
Les personnes souffrant d’algie vasculaire de la face, contrairement à celles souffrant de migraine, ne peuvent pas s’allonger. Elles déambulent fréquemment et parfois se cognent la tête contre les murs.

Après la crise, la paupière du côté de la céphalée peut s’abaisser et la pupille peut se contracter. La région en dessous de l’œil peut gonfler et l’œil suinter. Le visage peut rougir et se tuméfier. Des nausées peuvent accompagner les céphalées.

📋Migraines et algies de la face


FATIGUE CHRONIQUE

La fatigue prolongée, un repos inefficace. Le principal symptôme du syndrome de fatigue chronique (SFC), aussi appelé encéphalomyélite myalgique, est une fatigue prolongée, un état d’épuisement qui dure plus de 6 mois et qui peut être accompagné d’autres symptômes. En général, les symptômes ne sont pas améliorés par le repos au lit et peuvent être empirés par l’activité physique et mentale. Le syndrome peut affecter les gens de tout âge.

Parmi les autres symptômes de fatigue chronique, on trouve aussi les douleurs musculaires et articulaires, des maux de gorge, des insomnies , des migraines inhabituelles, des gonflements des ganglions lymphatiques au niveau du cou et des aisselles. A noter également des signes de dépression.

Il est utile de faire analyser son sommeil afin d'éliminer tous soucis d'apnées du sommeil et de contrôler la qualité du sommeil. Le mien a révélé que j'avais beaucoup trop de phases de réveil suivies de longues périodes d'endormissement ce qui fait que mon sommeil n'est pas réparateur ! Même si je dors plus, cela ne change rien ! 

📋Comparaisons du syndrome de fatigue chronique et de la fibromyalgie

SII - Syndrome de l'intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable, également appelé « colopathie fonctionnelle » ou « côlon irritable », est une authentique maladie digestive, bénigne et fréquente mais trop souvent négligée alors même qu’elle retentit parfois gravement sur la qualité de vie. Elle n’a rien de « psycho-somatique » même si les facteurs psychologiques peuvent accentuer les symptômes. Les douleurs (spasmes, torsions, parfois brûlures) sont souvent au premier plan, d’intensité variable chez une même personne, très fréquemment associées aux ballonnements. Elles peuvent siéger partout dans l’abdomen.

D’éventuels symptômes extra-digestifs ne sont pas à négliger (céphalées, bouffées de chaleur, douleurs musculaires,asthénie (fatigue), etc.). La fibromyalgie, la cystite à urines claires (interstitielle), la dyspepsie (ensemble de symptômes de douleur ou de malaise épigastrique, le reflux gastro-œsophagien (RGO) sont quelques-unes des maladies parfois associées au syndrome de l’intestin irritable (comorbidités).

Par exemple, un syndrome de l’intestin irritable est présent chez environ la moitié des personnes fibromyalgiques. Désormais, j'ai un régime FODMAP'S qui préconise des repas sans glucides
« fermentescibles ». Attention à tous les aliments qui renferment du sucre ou tout substitut ! 

 

°Nous avons tous à l’intérieur de nous une réserve de force insoupçonnée
qui émerge quand la vie nous met à l’épreuve.°
~ Isabel Allende, journaliste et écrivaine chilienne, naturalisée américaine ~

En attendant de vous retrouver en meilleure forme, je ne vous oublie pas !
Passez une belle soirée,

Prenez soin de vous et pensez surtout ...
A vous écouter, à écouter votre corps, à apprécier le temps dans l'instant ...
D'une relaxation, d'une méditation, d'une balade
le coeur léger empli de joie et l'âme sereine ...

Laureen


 



02/06/2023
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres