SOUPIR D'UNE PLUME DE LYRE ~ POESIE SENSITIVE ~ ELEA LAUREEN

SOUPIR D'UNE PLUME DE LYRE ~ POESIE SENSITIVE ~ ELEA LAUREEN

Tête de Nœud

 Défi du Jour - Mot Mystère de Lilou - 17/24

Les lettres sont jetées, un mot à trouver, sur une définition !
Faire des anagrammes et composer un poème.
Cerise sur le gâteau, si le poème est conforme à la définition ...


19 lettres pour un nom masculin ou féminin ; 

A E E I O O O O U Y L B N M F G T T R

Définition : se dit d'un individu simplet.

Le mot mystère est : ABUTYROTOMOFILOGENE

 

9ee092c9547d50c790d9c7e25ecf7006

 

Anagrammes soulignés dans le texte

 

Où que vous alliez
Il y a toujours une tête de nœud*
D'un naturalisme crapoteux
Qui peut faire rire ou irriter


Angelo est de ceux-là !
Baltringue, il traine souvent ses pas
Peu importe le temps qu'il fait
Le sourire béat, il semble satisfait

Il n'a ni la matière, ni la manière
Mais alimente toute conversation
De ses fariboles passagères
Lui donnant tocs et démangeaisons

Cet embryon du dictionnaire
N'est certes pas une lumière
Et s'il éloigne souvent ceux qui le croisent
C'est que sa trombine est plutôt grivoise !

Malgré tout, on le connait cet abruti
Cet agité du bocal pourrait vous surprendre
Sous ce faciès ingrat, il nous fait don gratuit
De sa merveilleuse voix en offrande

Dans les jardins du village
Baryton d'effeuillage
Quand il s'occupe des cultures
En bon flâneur de nature

Gobelin de ce monde
Il n'a que faire de vos rires
Belle lurette qu'il soupire
Si Nobel est passé, lui a sa colombe !

☙⚝❧

© Elea Laureen, 2024
Texte protégé

"Heureux les pauvres en esprit,
car le royaume des cieux est à eux!"

Mathieu 5:3-11

 

 

LilouSoleil

Cliquez sur le logo pour découvrir
les autres participants

 

La Quintessence de la Sapience

Expressions

Lilou Soleil nous dit : « Vous connaissez des expressions anciennes ?
Des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas, joignez-vous à nous et publiez… »

 

* Tête de nœud :
 
On peut parfois traiter quelqu'un d'imbécile de manière plus ou moins affectueuse. Mais ici, le terme est très injurieux.
 
En argot, et depuis le début du XIXe siècle, 'nœud' désigne le pénis.
 
L'explication de cette appellation serait celle d'une métaphore menuisière : les veines du bois rappellent celle du pénis en érection dont la 'dureté' est comparée avec celle d'un nœud dans le même bois.
 
Et qu'est-ce que la tête du nœud, sinon le 'gland', autre terme argotique injurieux ayant la même signification ? Ce serait Aristide Bruant qui aurait cité cette locution en premier, en 1901.
 
Ce qui explique aussi qu'on traite parfois quelqu'un de "pauvre gland" pour lui dire que c'est un pauvre imbécile.
 
Mais on peut imaginer le manque total d'intelligence de cette tête-là, même si, chez certains hommes, c'est bien là que se situe leur 'cerveau' ou, du moins, ce qui les mène à agir de façon souvent très peu réfléchie dès qu'une proie féminine potentielle passe à proximité.
 
On observe alors ici le rapprochement injurieux entre le cerveau d'un homme et son sexe rappelant leurs comportements lorsque le niveau se situe en dessous de la ceinture.
 
Dans notre expression, le cake vient du remplacement de 'nœud' par une déformation du mot équivalent en occitan, 'quéco'.

Quant à l'explication de tronche à la place de 'tête', cela vient de la combinaison de deux choses :

* L'argot "tronche" qui désigne la tête, entre autres (en partant d'un mot datant de la fin du XVIe siècle !)
* Un jeu de mots basé sur 'tranche de cake'
Tronche de cake n'est donc jamais qu'une traduction en 'argoccitan' de "tête de noeud".

[1] Pour certains, l'allusion n'est vérifiée qu'à la condition d'avoir pris sa dose de Viagra !
 
Compléments :

Et à propos de nœud et de cerveau, n'oublions pas de méditer sur cette citation du duc de la Rochefoucauld :
"Le nœud est à la cravate ce que le cerveau est à l'homme".
 
Exemples :

« - T'y'es louf ou quoi ?
On va pas aller à la police et leur dire : "C'est nous aut' qu'on a tué Pickwick !"

- On l'a pas tué, eh tête de noeud ! On lui a just'un peu tchafé la tête ! »
Raph Soria - Autrefois, la Mékerra - 2009
 
 
Synonymes ;
balourd, bourrin, gland, habens, niais, nicodème, nigaud, tête de vier, tocard, tronche de cake, ballod, balluche, baudet, bovin, gnaf, minus, patate, pomme à l'eau, tache, veau, imbécile, idiot, abruti, andouille, demeuré, empoté

 

 

 



13/05/2024
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres