Elea Laureen, Soupir d'une Plume de Lyre

Elea Laureen, Soupir d'une Plume de Lyre

Hey Gros ! C'est la Crise ...

DEFI DE PLUMES - LES MOTS OUBLIES

Ecrit sous forme de RAP SLAM

 

Geoff Jones

 

 

On va chier sa race
Avec tout ce qui se passe
Pédaler dans la choucroute
Pour sauver sa croute

Y en a plus que marre
De tous ces crevards*
Aux belles paroles
Bande de mariols*

Nous on veut du flouze*
Et pas de vos news
On en a ras-le-bol
De toutes vos casseroles

A nous juger bouffons
A flinguer le bouchon
De tous vos bla-bla
Qui font vos choux gras* !

On veut un peu d'air
Et pas de chimères
Raf* de vos complots
Qui plombe le ciboulot

Et gros* ! C'est la crise
On est dans la mouise*
L'Europe nous a entubé
Avec son OMC

Mais la vérité
Elle est travestie
Ce monde de tarés
Nous a bien menti

A nous juger bouffons
A flinguer le bouchon
De tous vos bla-bla
Qui font vos choux gras !

A d'viser* avec désinvolture
Elle est belle la conjoncture
Les lobbys des grandes enseignes
Nous noient et nous saignent !

Y aura toujours des enculés
Bien assurés pour t'enfoncer
Car ces gens-là qui font nos lois
Ils sont intouchables, tu vois !

Et si t'as plus de fuel
Mets donc ta cagoule
Mais c'est pas pour ça
Que t'auras moins froid

A nous juger bouffons
A flinguer le bouchon
De tous vos bla-bla
Qui font vos choux gras !

Faudra serrer ton fion*
Et brouter l'opinion
Nul doute que pour manger
La diète sera l'ivraie

On l'a bien mérité
Notre liberté
Malgré mai 68
Retour à la faillite !

N'accepte pas qu'on te crève
Affute donc ton glaive
Et ne laisse pas faire
Sinon c' t'a braire*
•★• 

 

LD © Elea Laureen, 2022
Tous droits réservés
DPP 9306-47848

Geoff Jones Art
calligraphie-tifinagh

 

 

* Crevards : Salauds
* Mariols : Petit malin, roublard
* Flouze : argent
* Choux gras : tirer un profit personnel de quelque chose ou utiliser une situation à son avantage
* Raf : Rien à foutre (langage populaire simpliste)
* Gros : pote, frère 
* Mouise : misère
* D'viser : Parler (patois)
* Fion : Cul
* Braire : Pleurer (patois)

 

 

 


 

Dans un récit ou un poème riche à la base, au langage courant et ou soutenu, vous êtes invité à y glisser quelques mots dits "familiers - vieillots" ou de l'argot.

Lire un texte avec un zeste de langage moins raffiné serait une expérience où tous les mots ont leur place, car même oubliés - en carton - au placard, certains mots sont pourtant très beaux et intéressants à employer. Venez tenter le jeu, l'expérience est assez fructueuse :)

 

Merci à mon amie Romane pour ce jeu si particulier que j'ai aimé préparer

A qui le tour ?



30/09/2022
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 118 autres membres