Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

Bienvenue chez Elea Laureen, Au Soupir d'une Plume de Lyre

Nouvelles


A Porter d'Ailes

A porter ces ailes

 

Elle, si douce et si gentille. Comme une fleur fragile et délicate, elle se laissait porter par le léger courant de ses pensées, romantique fleur bleue, toujours à rêver d'une vie qu'elle s'invente parfaite, sans aucun nuage à l'horizon. 

 

Pourtant, à trois ans déjà, elle avait côtoyé la grande faucheuse !  De l'autre côté du mur, assise sur le bord du précipice, elle avait tenu la main de cette momie funèbre en toge noire surannée, écoutant les pleurs des âmes damnées. 

 

Elle était restée sur la rive à attendre qu'on vienne la chercher, pendant que ses parents inquiets se vidaient de leurs larmes... Sans armes, ils se demandaient pourquoi ! Pourquoi, leur enfant avait bien pu contracté ce fichu virus et si elle finirait par sortir de ce coma profond dans lequel la fièvre l'avait plongée !

 

Elle savait, elle, de l'autre côté du miroir, car l'écho se fait reflet de l'histoire...  Après plusieurs jours écoulés dans cette étrange obscurité, c'est dans un bain de lumière évanescente que s'est effectué  le transfert vers la réalité. Mais quelle réalité ?

 

Quand on sait qu'un papillon sortant de sa chrysalide va mettre un temps infini pour éclore, ainsi est ce retour à la vie ... Pénible transformation quand chaque décision contredit la raison ! Cette drôle de sensation de venir d'ailleurs, d'appartenir à un autre monde, d'être une entité qui n'arrive pas à s'identifier à cette humanité !

 

Que faire, fasse à ces ressentis et à ces vibrations tumultueuses ? Devait-elle étouffer ces sensations, les occulter ou au contraire les perfectionner comme un précieux don ? Une question restée longtemps sans réponse pendant qu'elle s'adonnait à ses passions, la création et les plaisirs de l'art !  Entre la photographie, le dessin, la danse, elle en avait presque oublié cette connexion ... 

 

Au fur et à mesure que le temps passait, elle se heurta à cette sensibilité qu'elle n'avait pas su percevoir en elle tant elle était occupée à toujours rendre service à chacun. Elle fut stupéfaite devant cette grande sensibilité qui effleura son cœur et son âme à lui brûler la peau !

 

Mais certains ont vite fait d'user et d'abuser de ces âmes bienveillantes et généreuses, à tel point qu'elle y laissa des plumes ! Et sa santé se détériora ... Mais c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait s'empêcher de donner.  Aider les autres était son credo !

 

Jusqu'au jour où tout son corps fut envahi par un feu incandescent, elle ressentait le mal-être d'autrui et la souffrance de cette nature ! Cette nature qu'elle avait toujours aimé et défendu comme si elle faisait partie d'elle-même.

 

Elle, si douce et si gentille. Comme une fleur fragile et délicate, était désormais connectée à l'univers ! Elle pouvait enfin délivrer les messages de ce dernier. Tout son art, elle l'avait enfin maîtrisé ! Dans le silence de l'éternité, la poésie pouvait enfin chanter ...

 

Sans doute, était-elle née sous une bonne étoile... Etant revenue de son voyage astral, au fond de son âme brillait cette affectueuse flamme qu'elle avait ramenée avec elle, avec la grâce et ce souffle vital, comme un phare qui éclaire au loin dans l'obscurité attirant par cette douce lumière la valse des éphémères. 

 

Ces messagers mystères qu'elle caressait de sa plume légère comme des billets secrets et qui volaient pour elle à travers le ciel emportant en prélude l'espérance et les promesses d'une nouvelle aube florissante.

 

© Elea Laureen
Tous droits réservés
DPP 8160-41790
 
"Si le papillon s'est brûlé à la lumière,
la lumière a connu les ailes du papillon et les a aimées."
 
~ La Bible ~
 

Dyathon - Leave Me Alone

 


26/08/2020
19 Poster un commentaire